La rose pourpre du Caire.

Bon, déjà, nous avons ici un Allen, donc, c’est un bon film. Oui, quand il s’agit de Woody Allen, je ne suis pas objectif. Et alors ?
Celui ci, sans vraiment être comique, même si bien sur très drôle, est plus ici dans le fantastique, et dans le fantasme.

Une femme qui mène une vie bien triste trouve refuge dans les salles obscures de cinéma. Un film la touche vraiment, elle va le voir en boucle. Un acteur à l’écran en tombe amoureux, et quitte le drap blanc pour lui déclarer sa flamme.

Voilà, tout est là, enfin, la base car l’histoire se développe, les personnages affluent, le rythme est bon, le scénario encore plus.
Du grand spectacle, un film magnifique qui montre un rêve que, je pense, tout amateur de cinéma à fait dans sa vie, vivre comme dans un film, là c’est plus ou moins le chemin inverse, avec son lot d’avantages et d’inconvénients bien sur. 

Un film que je conseille vivement. Car en plus de la poésie naturelle qu’il dégage, on peut, d’un point de vue analytique, être comblé par ce film. En effet, une mise en abîme est possible, avec les différents procédés utilisés par Allen, comme les regards caméras… Et le fait que le spectateur aussi peut fantasmer sur l’image qui défile sur la toile. Rêvant que son idole le regarde, comme il le fait lui. Et l’on pourrait y voir également des allusions au rôle que chacun peut jouer dans une équipe, savoir s’il vaut mieux privilégier l’équipe à soi. Ou encore le fait que dans un ensemble, retirer une seule pièce, et rien ne se fait. Et ici l’ensemble, c’est un film. Et tout le monde est important.

Allen reste très classique dans sa réalisation, qui arrive quand même à mélanger deux époques. Et qui puise dans ce mélange la plupart des gags du film. L’un des meilleurs étant celui de la note du restaurant. Les problèmes et la rébellion qui suit le départ de l’aventurier font aussi un bon gag. La musique, bien choisie accompagne à merveille le film, nous berçant dans une douce ambiance, propice aux voyages.

Publicités

Publié le 31/07/2012, dans Cinéma, et tagué , , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :