Archives du blog

Child of Eden.

1093281ed6-child-of-eden-xbox-360-ps3-45045

Alors. Child of Eden, niveau graphisme c’est ça.

matrix9

Une énorme claque visuel. Accompagnée d’une grosse claque sonore. On m’en avait parlé. J’ai entendu que c’était le descendant de Rez (connais pas, j’dois être trop jeune..) et donc c’était vraiment cool. Je m’étais dit, pourquoi pas.. Et la, soldes aidant, je tombe sur notre ami à 5€, et à ce prix là, pas de regrets même si c’est une daube.

En arrivant, l’envie me prend de jouer avec le home cinéma allumé. Grand bien m’en a pris. Wahou ! Le son l’image.. (Bon à éviter si vous êtes épileptique..) On sait pas trop à quoi on joue, mais on joue, il y a une gonzesse qui apparaît parfois. Elle a l’air de chanter. On dézingue des trucs en essayant de pas mourir. On est content.

child-of-eden-concept-art-06052011-012_0900068818

Alors certes, avec ces 5 niveaux le jeu a une durée de vie assez courte, et il vous faudra faire preuve de patience et de réussite pour parvenir à débloquer les étoiles nécessaires pour atteindre les niveaux supérieurs, mais le but du jeu est ailleurs, on est là devant un trip sensoriel. Alors beaucoup d’iront, et moi aussi, que le jeu ne valait pas son prix d’origine (une cinquantaine d’€) mais maintenant, foncez !

 

Publicités